Qu'est-ce qu'une bière triple ?

Dernière mise à jour : juil. 13




L’appellation “bière triple” est très répandue, et pour beaucoup d’entre nous, ce mot fait référence à une triple fermentation. Je vous conseille d’oublier cette idée : la bière Triple ne subit pas forcément de triple fermentation. C’est une fausse idée qui est entretenue depuis bien trop longtemps...

Le mot triple peut avoir plusieurs significations. En effet, on peut avoir des bières Tripel Hop (triple houblon), ou des bières triple céréales (orge, froment et avoine). Et la frontière peut être floue entre tous ces termes.


Prenons par exemple la bière Belge Triple Karmeliet. Cette bière flamande a été brassée pour la première fois en 1679, et elle a tous les aspects d’une bière triple ! C’est une bière blonde d’Abbaye, avec un taux d’alcool de 8,4%. Pourtant sur son étiquette, on lit “bière 3 grains” car elle est faite à partir de froment, d’orge et d’avoine. Dans ce cas, la Triple Karmeliet est-elle une triple parce qu’elle est forte ? Ou est-ce parce qu’elle est faite à partir de 3 grains différents ? Vous voyez qu’on peut vite y voir flou, avant même d’avoir bu sa première bière 😜

Alors pour mieux comprendre, je vous propose de faire un petit retour en arrière : au Moyen-Âge !



L’histoire de bière Triple


La bière triple à proprement parler, remonte au Moyen-Âge. À l’époque, les moines trappistes produisaient trois types de bière en partant du même brassin.


On retrouvait les bières légères, avec un taux d’alcool avoisinant les 3%. Pour faire simple, il s’agissait d’une bière issue du dernier rinçage, donc le taux de sucre restant était plutôt faible. Ces bières étaient réservées aux pèlerins qui passaient par là. C’était une bière de table, car à l’époque on préférait boire des bières légères plutôt que l’eau qui pouvait être souillée ou contaminée.


À l’opposé de ces bières légères, on retrouvait les bières fortes avec un taux d’alcool d’environ 9%. Ces bières étaient issues du “premier jus”. À ce stade, les céréales renferment encore toute leur saveur, et un taux de sucre bien plus élevé qu’après un rinçage. Pendant la fermentation, le sucre va se transformer en alcool. Et comme il y a beaucoup de sucre, le taux d’alcool est plus élevé. Les bières les plus fortes, et les plus savoureuses étaient réservées aux personnes prestigieuses de l’époque.


Entre les deux, il y a la bière de “second jus”. Son taux d’alcool est de 6%. Elle était produite à partir d’eau chaude versée sur la maische. Cette bière était réservée aux moines.


Pour différencier ces trois types de bières, les moines faisaient une, deux ou trois croix sur les tonneaux. L'appellation bière triple vient sans doute des trois croix que l’on retrouvait sur les tonneaux, et du fait qu’elle soit trois fois plus forte en alcool.



Comment est-elle fabriquée ?


La plupart des bières triples que l’on trouve maintenant sont élaborées de la même manière que travaillaient les moines du Moyen-Âge à cette époque. Cependant, de nombreux brasseurs ont recours à l’ajout de sucre comme ingrédient supplémentaire. Un taux de sucre bien dosé permet de maîtriser le taux d’alcool souhaité. Car ne l’oublions pas : c’est le sucre naturellement présent dans les céréales, ou rajouté volontairement qui donne le taux d’alcool de votre bière.



Notre sélection de bières triple :


Aujourd’hui, de nombreux brasseurs proposent des bières triples à fort degré d’alcool. Il n’y a pas que les Abbayes belges ou flamandes qui proposent ce genre de bière. On peut trouver des Triple venues de partout ! Alors j’ai réalisé un petit article pour présenter quelques bières triple à découvrir, avec modération, évidemment !



Ce qu’il faut retenir :


Pour conclure, on peut dire que l’appellation bière Triple fait référence à une bière blonde d’abbaye avec un taux d’alcool entre 7 et 11 degrés. Faites attention au mot “Triple” car il peut avoir plusieurs sens, et dans tous les cas, la refermentation n’a pas de lien direct avec l'appellation de bière Triple.

En guise d’accompagnement, je vous conseille de choisir un fromage puissant en bouche comme les fromages du Nord. Rien de mieux que des choses simples pour savourer les petits plaisirs de la vie !!


19 vues0 commentaire